Hé oui ! Un déodorant fait à partir d'ingrédients naturels, c'est tout-à-fait possible ! ;-)

Les déodorants du commerce ont à mon avis une odeur absolument infecte. De plus, leur effet n'était plus efficace sur moi. Dans les derniers temps où je les utilisaient, j'avais l'impression d'une part de boucher carrément mes pores, d'inhiber l'effet de mes glandes sudoripares, qui ont par ailleurs un effet précis : la transpiration assure la régulation thermique du corps afin de maintenir la température du corps à 37,5 degrés Celsius.

D'autre part, j'avais de plus en plus de difficulté à trouver un déodorant avec une odeur plus modeste, les compagnies abusant de toute évidence de fragrances qui sont loin des odeurs naturelles associées aux noms qu'elles leur attribuent. J'étais obligée d'en appliquer plusieurs fois par jour, vous imaginez le cycle infernal pour mes pauvres narines ! ;-)

La transpiration est naturelle, je l'ai dit plus haut. Les odeurs qu'on lui associe sont liées à la présence de bactéries. Un déodorant naturel viendra donc agir sur ces bactéries qui causent la mauvaise odeur.

Pour lui donner une texture qui s'étend bien et qui ne laisse pas de dépôt graisseux, j'ai dû faire plusieurs essais. Je suis partie d'une recette donnée sur le site des Banlieusardises. J'ai finalement trouvé une combinaison d'ingrédients que je trouve idéale : une infusion de sauge fraîche (propriétés anti-bactériennes) combinée à du beurre de cacao et de l'huile d'avocat (pour garder la peau bien émolliée et pour permettre au déodorant de s'appliquer facilement mais d'être absorbé rapidement - donc pas de résidu graisseux), des ingrédients "coupe-odeurs" comme du bicarbonate de soude et du fécule de maĩs (pour absorber l'humidité), puis le plus important, une combinaison d'huiles essentielles spécialement choisies pour contrôler les bactéries.

Le résultat est absolument étonnant, ça fonctionne à merveille ! Sur la photo, vous verrez que la texture semble crémeuse : ce n'est qu'une illusion d'optique ! En le laissant sécher une semaine, il devient bien ferme et ne s'égrène absolument pas. Ça été une véritable découverte en ce qui me concerne. Pour la recette complète et la technique de fabrication, rendez vous ici.

p3182726