Les fines herbes ont leur utilité dans les produits de beauté. En fait, on peut les utiliser pour en soutirer des propriétés variées, que je vais m'efforcer d'énumérer ici. Je bonifierai le contenu à mesure que j'aurai le temps de le faire. Ce poste sera donc mis à jour de temps à autres !

analgésique, antiseptique, antispasmodique, apéritif, bactéricide, calmant, carminatif, diurétique, emménagogue, expectorant, parasiticide, sédatif, stomachique.

origan

Origan  (Origanum vulgare)

Propriétés : Les Grecs utilisaient autrefois l'origan en bain de pieds, comme tonique devant renforcer l'esprit et revitaliser entièrement le système. Plus près de nous, nos ancêtres nettoyaient leurs meubles avec du jus frais de la plante, saupoudraient la plante séchée et pulvérisée sur des planchers et extrayaient de la plante une teinture pourprée qui colorait admirablement bien les vêtements de laine. Ils introduisirent également l'apport des sommités fleuries dans la fabrication de la bière qu'elles préservaient et à laquelle elles donnaient un arôme distinctif.

Usages médicinaux internes : L'origan et la marjolaine sont incomparables pour traiter un grand nombre d'inconvénients dus à un système nerveux perturbé. Leurs actions sédatives et calmantes en font des alliées de choix dans les moments les plus désespérés. L'infusion calmera donc les insomnies, les norvosités, les palpitations nerveuses, les angoisses diverses. Mais il faut prendre garde de ne pas infuser la plante à l'excès : la posologie de 1 c. à soupe de feuilles séchées par litre d'eau doit être respectée. Une concentration plus forte provoquerait des effets contraires et deviendrait tonique et stimulante principalement au niveau digestif.

Il ne faudrait pas oublier de préciser les effets expectorants, antispasmodiques et diurétiques de l'infusion qu'on offrira bien chaude aux bronchiques et asmathiques. Les gargarismes de l'infusion sont aussi indiqués pour soigner aphtes, ulcères et infections buccales.

Usages externes : les personne affligées du rhume des foins seront heureuses d'apprendre qu'il est possible de contrecarrer les insupportables crises de congestion en reniflant tout simplement un tampon imbibé d'infusion. Des compresses chaudes de feuilles d'origan viennent à bout des coliques les plus persistantes.

Finalement, les bains d'origan sont calmants et prédisposent au sommeil, en détendant les muscles fatigués.

Quelques recettes simples :

Onguent d'origan: ces onguents sont divins en massage conte les torticolis ou les douleurs musculaires, voire les douleurs rhumatismales. Faites macérer des feuilles d'origan dans de l'huile d'olive extra-vierge (100g de la plante fraîche pour 1 litre d'huile) pendant 4 à 6 semaines. Filtrer à l'aide d'un coton à fromage. Ajouter à l'huile de la cire d'abeille (environ 1 partie de cire d'abeille pour 3 parties d'huile) en faisant fondre le tout au bain-marie. Verser dans des petits pots et laisser macérer. Vous pouvez également ajouter de l'huile essentielle de marjolaine pour un effet encore plus efficace.

Huile à massage : faites une infusion solaire de la plante (100 g dans un litre d'huile) pendant 6 semaines, filtrer. Utiliser directement en huile à massage.

Dentifrice marjolaine/origan : Mélanger, à parties égales, une poignée de feuilles de marjolaine et d'origan réduite en poudre, de l'argile blanche ou verte, de l'aubergine calcinée pulvérisée ou de la poudre de thym pulvérisée au moulin à café. Ce mélange aide à conserver les dents et les gencives en bon état. Il n'est pas nécessaire de l'utiliser à tous les jours.

Tiré de Plantes médicinales et aromatiques de nos jardins, Odette Lacasse (1994), Collection Jardins d'aujourd'hui.