Un petit mot rapide pour vous transmettre une bonne nouvelle, surtout à celles qui comme moi, ont tendance à avoir des pores dilatées et donc qui développenet souvent des points noirs. Je suis allée chez mon esthéticienne la semaine dernière pour un facial et elle m'a bien expliqué le problème et comment traiter en conséquence la peau.

La formation des points noirs est tout d'abord créée par l'oxydation du sébum produit par les glandes cébacées de la peau. Les points noirs ou comédons apparaissent le plus souvent dans la zone T du visage (menton, nez, front), là où les glandes sébacées sont les plus nombreuses. Lorsque le conduit de ces glandes s'entoure de sébum, les pores de la peau se bouchent, entraînant l'apparition de comédons. La couleur noirâtre qui vaut leur nom est due à l'oxydation du sébum au contact de l'air.

La stratégie est donc d'éviter la surproduction de sébum dans un premier temps (facile à dire pour celles qui ont la peau grasse !) mais surtout de ne pas laisser l'oxydation du sébum se faire trop longtemps. Il suffit donc de bien nettoyer le visage matin et soir avec un produit approprié à notre type de peau ; utiliser un désincrustant (crème onctueuse, sans granules) deux à trois fois par semaine pour nettoyer les pores de peau en profondeur; et surtout utiliser un exfoliant de une à deux fois par semaine pour bien déloger les cellules mortes à la surface de la peau.

Ouais bon je sais, je vous apprend sûrement pas là quelque chose de nouveau. Ce que j'aimerais explorer en fait, c'est la propriété qu'on certaines huiles à produire des comédons sur la peau. Serait-ce donc lié à leur oxydation rapide ? Ainsi, pourrait-on conclure que les huiles qui s'oxydent le plus rapidement sont les plus susceptibles de créer des points noirs et boucher les pores de la peau ? À explorer...

Je vous laisse sur ce en vous promettant quelque chose de plus élaboré prochainement, puisque je dois préparer notre weekend en camping... Bonne fin de semaine à tous !