Alors là !  3d_triste_pleure

Les aléats de la fabrication de savon n'est pas sans anicroche... Ma recette d'hier s'est résultée en une immonde ratée qui a pris le chemin de la poubelle. J'en profite ainsi pour faire le point sur quelques indices qui peuvent laisser croire que votre savon est un peu problématique, moyennement ou carrément à jeter !

Pour mon introspection, voici ce qui a raté dans mon cas :

  • J'ai voulu tester une températures beaucoup plus haute pour le mélange des huiles et du NaOH. Cela a créé la séparation des ingrédients. Du coup, je me suis retrouvée avec une couche d'huile sur le dessus. Bref dorénavant, je respecterai le 100 degré F pour les deux phases.
  • J'ai ajouté la purée à la trace, par contre la quantité était trop grande : une quantité trop grande de liquide ajoutée à la fin du processus crée aussi une séparation des ingrédients. Bref dorénavant, la purée sera ajoutée dans le mélange de la soude ou en plus petite quantité.
  • C'était un test et j'en avais entendu parler : l'utilisation de colorant alimentaire dans les savons ne donne vraiment pas de bons résultats avec la méthode à froid. À éviter.

Résultat : le tout s'est allégrement séparé et s'est retrouvé à la poubelle. Pas de chance à prendre !

Tiré de Susan M. Cavitch, The natural soap book, voici un résumé des problèmes rencontrés et des solutions possibles. J'en ajouterai quelques unes à la fois, le temps me manquant présentement pour faire une liste exhaustive.

La trace n'apparaît pas

  • Raisons possibles : pas assez de NaOH ; trop d'eau ; températures incorrectes ; brassage trop lent.
  • Quoi faire : Vérifier à nouveau les quantités utilisées. Si tout est ok et que le brassage est suffisamment rapide, continuez. Au bout de quelques heures (!) si le mélange se sépare, abandonnez. Si la trace apparaît légèrement, versez et laisser saponifier pendant 24 h. Mais attendez vous au pire... Bien vérifier ensuite la texture du savon.

Texture irrégulière, avec des petites granules

  • Raisons possibles : Huiles et soude mélangées à une trop haute température ; brassage irrégulier ou trop lent.
  • Quoi faire : Mouler les savons et laisser reposer pendant les premières 24 heures. Si la texture apparaît dans les savons, ne pas les utiliser.

Le mélange commence à saisir rapidement avant d'être moulé

  • Raisons possibles : la température utilisée était trop basse ou trop haute pour le mélange huile + soude ; les huiles réagissent aux fragrances synthétiques ou à certaines huiles essentielles comme le cassis et le girofle ; grande proportion d'huile d'olive ou de lard dans la recette.
  • Quoi faire : Verser le plus rapidement possible le mélange dans le moule, en faisant de son mieux pour bien aplatir le mélange. Faites la cure comme à l'habitude.

Savons mous

  • Raisons possibles : pas assez de NaOH
  • Quoi faire : vous pouvez essayer de laisser les savons saponifier pendant une plus longue période, mais il est probable que les savons ne deviennent jamais assez durs pour être utilisés en barre. Faites-en du savon en gel !
  • Note : l'utilisation d'une grande quantité d'huile de tournesol peut rendre les savons plus mous. AJouter au mélange de la cire d'abeille ou limiter son usage à 15 % de la quantité d'huile de votre mélange.

Savon cassant, qui s'effrite en mille miettes lors de la coupe

  • Raisons possibles : trop de NaOH
  • Quoi faire : n'utilisez pas ces savons, ils sont caustiques. Utilisez les en savon à lessive !

Un truc pour savon si le savon est caustique (trop de NaOH) : gouttez le savon du bout de la langue. Si le goût est acide (comme lorsque l'on met sa langue sur la borne d'une batterie carrée), le savon est caustique et ne devrait pas être utilisé sur la peau.