À lire les nombreux messages de celles qui tentent la périlleuse (!) expérience de la refonte de savons sur les différents forums et groupes de discussions que je fréquentent, ça reste encore une méthode que plusieurs n'apprécient pas parce qu'elles n'obtiennent pas de résultats satisfaisants.

Voici donc un petit melting pot de notes et conseils à prendre en considération. Je tenterai de bonifier ce billet au fur et à mesure que j'obtiens les informations ou selon mes tests.

Premièrement, j'ai découvert hier soir ce site qui décrit également la technique de la refonte, et qui donne quelques recettes : http://www.feminin.ch/beauty/produits/soaps.htm. L'auteure ne spécifie pas qu'il s'agit de savon fait à partir de la technique de la refonte, mais c'est effectivement le cas.

Petit rappel, pour la technique, allez voir ce billet précédent ainsi que des recettes dans cet autre billet. Pour quelques idées de savons réalisés avec cette technique, allez voir ici, , ou encore et finalement ici. Bon, voilà la table est mise ! GrandSourire

  • Il est important d'utiliser un savon contenant le moins de produits chimiques de synthèse possible, idéalement aucun. Plusieurs mentionnent utiliser du savon de marseille, d'après ce que j'en sais, ce n'est pas toujours du 100% naturel. Alors il faudrait s'assurer de sa pureté. Personnellement, j'utilise les retailles de savons artisanal que je produit moi-même. Et ça fonctionne mieux lorsque la composition du savon est assez simple (3-4 huiles) et qu'il n'y a pas eu d'additifs comme des fragrances, ingrédients de texture, etc.
  • Il semblerait que si la portion de liquide comprend du lait, la refonte se fait beaucoup plus facilement, surtout pour les savons à base d'huiles végétales. Le lait de coco fonctionne également très bien. Par contre, soyez avertie que le lait à tendance à faire tourner le savon au brun. Donc plus vous mettez de lait, plus la couleur du savon en sera affectée.
  • Le plus difficile pour plusieurs d'entre vous semble être d'atteindre une texture assez fluide pour pouvoir mouler correctement le savon. Patience, patience, patience ! Évitez la tentation de monter la température trop haut.
  • Certains types de savons vont se liquéfier plus facilement (ce n'est simple hein !). C'est là que les tests sont nécessaires pour vérifier ce qui convient le mieux.
  • Intégrer de l'huile au mélange facilite également la fluidité du mélange pour le moulage. Mais pas trop ! Limitez-vous à une c. à thé par fournée.
  • Certaines m'ont mentionné que le savon avait considérablement rétrécit, que les rebords avait bruni, que le savon avait racorni, etc. Personnellement, j'ai l'impression que ce genre de pépin arrive toujours avec le savon de marseille. Soit ce n'est pas un bon savon pour la refonte (quoique plusieurs ont aussi réussi avec ce type de savon), soit il n'était pas naturel à 100%.
  • Utilisez toujours un bain-marie pour la refonte. Autrement, le savon perd trop rapidement son liquide et s'épaissit. Il risque également de brûler.
  • Ne brassez pas trop le mélange, pour éviter la formation de mousse et de bulles qui auront tôt fait de rester incrusté dans le produit fini...
  • Je me répète, évitez la tentation de mettre trop de liquide ! Cela fera rétrécir disgracieusement vos savons, en plus d'être interminablement looooong à durcir !
  • Évitez également la tentation d'ajouter trop d'additifs. Keep it simple pour commencer.
  • Râpez le savon le plus fin possible et de manière la plus homogène possible.
  • Il semblerait qu'il soit plus facile d'obtenir un mélange fluide lorsque la quantité est grande, ce qui me parait logique. Avec une petite quantité, l'eau s'évapore rapidement et le mélange est donc plus épais.
  • Au grand dam de certaines sans doute, les savons les plus faciles à utiliser dans la technique de la refonte sont ceux qui contiennent.... du gras animal... Si vous utilisez du savon entièrement végétal, il est normal que vous n'atteignez probablement jamais le stade gel ou liquide : ça gardera une texture de patates pilées.

Autres techniques de refonte

  • Une autre technique constiste à utiliser une mijoteuse (crock-pot). Suffit de mettre le savon râpé et l'eau dans le plat, couvrir avec le couvercle et laisser chauffer à LOW pendant environ une heure, en brassant doucement de temps à autre (aux 20 minutes).
  • Une autre technique consiste à faire tremper le savon râpé toute la nuit dans le liquide, qui sera bien absorbé. Vous mettez ensuite dans le bain-marie et hop ! en moins de 15 minutes, le mélange aura atteint un stade de gel et sera prêt à être complété avec les ingrédients ajoutés puis moulé.

Une note intéressante : saviez-vous que la technique de la refonte vous permet de récupérer des batch de savons manquées ? En effet, si vous vous retrouvez avec une fournée caustique (trop de NaOH), râpez le savon, faites-le fondre selon la technique, puis intégrer les quantités d'huiles manquantes (et intégrer du lait dans le liquide utilisé pour la refonte). Faites le test de la langue* pour savoir si le savon est toujours caustique. Moulez comme à l'habitude.

* Test de la langue : pour vérifier si les huiles et soude ont complètement saponifié et pour vérifier la causticité d'un savon, il suffit de poser le bout de la langue sur le barre de savon. Si on ressent un goût acide du même genre que lorsque l'on met la langue sur l'extrémité d'une pile carrée et que ça zappe, le savon contient du NaOH qui n'a pas saponifié. Le savon est probablement trop caustique pour être utilisé sur la peau.

D'autres références utiles sur la technique de la refonte

Je vous invite à laisser en commentaire vos expériences, trucs, pour et contre, afin de pouvoir bonifier ce billet, qui je crois pourrait être bien utile pour plusieurs (moi y compris !).

Une bonne ressource pour des idées de savons en refonte : 

Bon samedi, ici au Québec, l'hiver est vraiment bien installé maintenant !

ZenBiloba