Récemment, une intervention sur un forum a énormément attiré mon attention. L'auteur faisait référence à un article scientifique qui mentionnait les huiles essentielles de tea tree (Melaleuca alternifolia) et de lavande (Lavendula angustifolia) comme ayant possiblement causé une gynécomastie chez trois jeunes garçons.

Tout d'abord, la gynécomastie est l'hypertrophie des seins chez les hommes. Cette hypertrophie peut porter sur le tissu glandulaire ou le tissu graisseux ou les deux à la fois, donnant l'aspect de petits seins féminins au thorax. Le sein de l'homme est réceptif aux stimulations hormonales comme celui de la femme, c'est pourquoi il peut y avoir un développement bilatéral des glandes mammaires chez l'homme, dans certaines circonstances.  Il ne faut pas la confondre avec une simple adipomastie qui apparaît en cas de surpoids ou à fortiori en cas d'obésité. Sa consistance n'est pas la même. En cas de doute une mammographie ou une échographie fera facilement la différence.
A noter que le cancer du sein existe aussi chez l'homme : le développement est dans ce cas unilatéral, d'autre part il est rare.

Il y a plusieurs causes possibles, et si le tout vous intéresse, je vous invite à consulter les références ci-dessous. La cause qui m'intéresse ici est la potentielle influence de l'application répétée de produits de beauté (shampooing, baume, pommade) contenant des d'huiles essentielles de tea tree et de lavande, qui auraient causé cette gynécomastie chez trois jeunes garçons comme le mentionne cette étude parue dans le North England Journal Medecine (N. Engl. J. Med. 2007;356:479-85).

Les scientifiques ont réalisé une étude qui comparait les effets oestrogéniques de ces deux huiles essentielles. Dans cette étude, ils décrivent l'état de 3 jeunes garçons en santé qui présentent une gynécomastie prépubère, ayant tous une production normale de stéroides andogènes et n'ayant pas été exposés à des sources exogènes de perturbation endocrine comme des médicaments, des contraceptifs oraux, de la marijuana ou des produits du soya. L'application topique de produits cosmétiques contenant des huiles de lavande ou de tea tree a été rapportée chez les trois sujets.

Tout d'abord, par contraste avec la gynécomastie régulière qui apparaît chez 60% des garçons pendant la puberté, la gynécomastie prépubère (donc chez les jeunes garçons n'ayant pas atteint la puberté) est extrêmement rare. Étant donné qu'il n'y a aucune cause connue de gynécomastie prépubère, des causes pahtologiques devraient être considérées. Néamoins, il est rare qu'une cause spécifique soit identifiée et dans 90% des cas, la gynécomastie est considérée comme idiopathique. Pour ces cas, cette condition pourrait être causée par une exposition à un environnement chimique qui interrompt le système endocrinien et mène à la production disproportionnée d'oestrogène et d'androgène, une situation rapportée chez un nombre limité d'adultes ayant une gynécomastie.

Dans un des cas, l'étude note que l'apparence de la gynécomastie était plus importante immédiatement après l'application de l'huile essentielle à chaque matin par sa mère (!!!). Dans le 2e cas, on parle de l'utilisation d'un savon parfumé à l'huile essentielle de lavande. Dans le dernier, il s'agissait d'une crème contenant ces huiles essentielles. Fait intéressant (ou troublant), la gynécomastie s'est résorbée dans les 3 cas après avoir cessé d'utiliser les produits contenant des huiles essentielles de lavande et tea tree. Suite à de nombreux tests in vitro, les scientifiques en ont conclu que l'utilisation de ces produits auraient causé la gynécomastie et que celle-ci aurait été induite par une certaine quantité d'HE utilisée. Ce qui est important de comprendre, c'est que ce seuil limite de quantité serait influencé par plusieurs facteurs, incluant la concentration de l'HE dans le produit utilisé (imaginé si elle est utilisée pure...), la période et la fréquence d'utilisation ainsi que les caractéristiques génétiques de la personne.

Il ne faut donc pas croire que dès qu'on utilise ces huiles sur des jeunes hommes, qu'il y a risque de développer la gynécomastie, comprenez-moi bien là ! Seulement sachez que ces huiles auraient un potentiel d'interagir avec les fonctions endocriniennes. Disons que pour éviter cette condition, mieux vaut ne pas trop utiliser ces HE chez les jeunes et adolescents ou si vous avez un problème lié au système endocrinien. J'ai surtout pensé aux adolescents à qui on recommande d'utiliser l'HE de tea tree pour régulariser leur peau grasse... Allez-y modérément !

Au sujet des huiles essentielles ayant une influence sur la production d'hormones, il y a également cette autre étude qui a démontré que de très grandes concentrations de certaines HE pourraient avoir le potentiel t'interagir avec les récepteurs d'oestrogènes, quoique l'importance biologique de cet effet soit encore incertaine.

Hé oui, en science, c'est jamais noir ou blanc, mais plutôt gris foncé ou pâle. S'agit de voir de quel côté vous penchez et de comment vous avez décidé d'appliquer le principe de précaution  dans votre vie de tous les jours ! (Qu, c'est pour toi celle-là  grand_sourire)

Autres références sur la gynécomastie :

Bon ouf, trop de cocologie pour moi ce soir. Au plaisir, m'en vais poursuivre la lecture de cet excellent roman historique dans mon lit douillet...

ZenBiloba