Force est de constater que je ne billette pas aussi souvent que par le passé... Outre quelques syndrômes de page blanche (c'est la faute de mon boulot qui me demande de ces temps-ci de presser le jus de cerveau au max), c'est aussi parce que j'ai moins de temps et que j'ai reçu une GIGANTESQUE commande de livres de Amazon et j'ai beaucoup de nouvelles connaissances à acquérir. Je vous en ferai part bientôt, mon intention est de monter la bibliographie qui m'inspire et qui s'accumule sur la tablette du haut de mon atelier.

L'hiver et ses petits bobos, bien entendu le rhume fait ses ravages (ha tiens une autre excellente raison pour ne pas écrire trop souvent de ces temps-ci) et inévitablement, mon fistounet devait développer une méchante otite. S'agit d'être maman pour comprendre combien difficile il est de ne pas craquer à la vue de la prescription d'antibiotiques du médecin, sachant que les pleurs, la douleur et l'incomfort de notre petit amour sera chose du passé dès le lendemain... Mouais, j'ai craqué. Je m'autoflagelle. Ha mais attendez, non, c'est vrai, j'avais déjà assumé que j'aimais bien le côté naturel des produits de beauté, les tisanes et les approches plus naturelles pour la santé, mais quand l'artillerie lourde débarque... je craque facilement vers les moyens modernes synthétiques.

N'empêche que pour les enfants de moins de 2 ans (mon fils a 2 ans et demi), ils récupèrent plus difficilement d'une otite. Les antibiotiques sont surtout employés pour réduire le risque que l’otite évolue vers une mastoïdite ou une méningite. Je n'ai pas voulu prendre de chance, d'ailleurs la médecin a bien vérifié les symptômes de la méningite, soit une raideur du cou.

Bon alors pour mon Mea culpa, j'ai décidé quand même de pallier à une seconde poussée d'infection en concotant une petite potion destinée à l'oreille de tous les grands malades de ma maisonnée. La recette provient d'une nouvelle acquisition qui m'enchante, soit The Aromatherapy Companion de Victoria H. Edwards. De par les huiles essentielles utilisées, cette recette conviendrait selon l'auteur pour des jeunes enfants de 3 ans.

Lotion pour les infections d'oreille

  • 30 mL d'huile végétale (j'utilise amande douce car elle permet également de régulariser la production de cérumen)
  • 10 gouttes d'HE de tea tree
  • 10 gouttes d'HE de camomille bleue (Matricaria chamomilla, camomille allemande)
  • 10 gouttes d'HE de lavande

Mélanger le tout et appliquer à l'aide d'un Q-tip 1 à 3 gouttes dans chaque oreille, une fois par jour.

Pour soulager une oreille douloureuse, on peut également appliquer de l'HE de camomille (diluée dans de l'huile végétale) sur le pourtour de l'oreille, à l'entrée du conduit.

D'autres infos fort intéressantes sur l'otite et les traitements alternatifs chez Passeport Santé.

J'ai en fait plusieurs autres articles sous brouillon. Mais les sujets sont assez complexes et je veux ajouter à ce qui a été dit, pas simplement répéter l'excellent travail que font mes collègues blogeuses. Je vous reviens sous peu avec notamment un test de shampooing à la bière que j'effectue présentement...

N'oubliez pas les précautions d'usage pour les huiles essentielles.

ZenBiloba