P3084116_copyJ'ai finalement concocté une recette de shampooing en barre, afin de vérifier leur efficacité par rapport à mes shampooing du commerce (comme j'en ai déjà discuté dans un autre billet, je suis encore sceptique quant aux propriétés esthétiques que donne le savon artisanal à ma chevelure - sans considérer l'aspect kk-beurk là !) et par rapport à mon shampooing aromathérapeutique qui jusqu'à maintenant donne des résultats très très intéressants.

Un savon qui sera utilisé pour le shampooing a une composition différente du savon pour le corps. Puisque les cheveux ont besoin de beaucoup plus d'effet d'émollience, il doit avoir une plus grande concentration en huile de ricin, sinon vous risquez de vous retrouver rapidement avec des cheveux desséchés et fourchus. L'huile de ricin a le pouvoir de retenir l'humidité (humectant). L'huile de ricin doit d'ailleurs être considérée comme une huile solide même si elle ne l'est pas et nécessite une plus grande quantité de NaOH pour saponifier correctement. Puisque l'huile de ricin donne un savon très mou, elle doit être correctement dosée en ajoutant des huiles au pouvoir durcissant comme l'huile de coco et de palme.

Le choix des huiles dans la recette de base est important et viendra faire varier les propriétés de votre savon. Chaque huile comprend des molécules d'acides différentes qui couplées au NaOH va produire un savon aux propriétés différentes.

Acides gras présents dans les huiles et propriétés données au savon

Acide gras Propriétés Huiles avec une teneur élevée
Acide laurique Dureté, nettoyant, mousse abondante Coco, babassu, palmiste
Acide linoléique Émollient, conditionnant Borage, onagre, kuikui, carthame, sésame, soya, germe de blé, chanvre++
Acide myristique Dureté, nettoyant, mousse abondante Coco, babassu, avocat, palmiste
Acide oléique Émollient, conditionnant Amande douce++, avocat++, beurre de cacao, canola, maĩs, lard, noisette++, macadam, olive++, palme, arachide
Acide palmitique Dureté, mousse stable Lard, palme++
Acide stéarique Dureté, mousse stable Lard, beurre de cacao
Acide ricinoléique Émollient, conditionnant, mousse abondante & stable Ricin

Chaque huile comprend plusieurs types d'acides gras, en quantité différente. Quelques exemples d'huiles communément utilisées :

Huiles & beurres Types d'acides gras
Canola
Oleic 32%, Linoleic 15%, Palmitic 1%
Coco
Lauric 39-54%, Myristic 15-23%, Palmitic 6-11%, Oleic 4-11%, Stearic 1-4%, Linoleic 1-2%
Olive
Oleic 63-81%, Palmitic 7-14%, Linoleic 5-15%, Stearic 3-5%
Palme
Palmitic 43-45%, Oleic 38-40%, Linoleic 9-11%, Stearic 4-5%
Son de riz
Oleic 32 - 38%, Linoleic 32 - 47%, Palmitic 13-23%, Stearic 2-3%, Linolenic 1-3%
Chanvre
Oleic 12%, Linoleic 57%, Palmitic 6%, Stearic 2%, Linolenic 21%
Tournesol
Linoleic 70%, Oleic 16%, Palmitic 7%, Stearic 4%

Pour les valeurs d'une panoplie d'huiles, rendez-vous sur l'excellent site de Susan Cavitch, celle qui a écrit la Bible du savon ! À mon avis, la compréhension de ce principe est essentielle à toute savonnière pour pouvoir produire des savons bien équilibrés est surtout comprendre ce qu'elle fait ! Je lis souvent des idées et affirmations sur des blogs de savonnières qui me donnent l'impression qu'il leur manque certaines de ces notions.

C'est le dosage équilibré des différentes molécules qui va donner un savon de qualité. C'est un avis personnel, mais je crois que l'ajout à la trace de la totalité des huiles aux propriétés émollientes ne donnera pas nécessairement un savon équilibré. Je comparerais cela à se laver avec du savon à vaisselle (j'exagère là mais c'est pour imager) et ensuite me tartiner d'huile de chanvre aux propriétés exceptionnelles. Cela n'empêche pas qu'à la base, le pouvoir nettoyant du savon ait été trop fort (ou l'effet émollient faible) et qu'il ait asséché ma peau. Perso, je m'applique donc à toujours inclure des huiles insaturées à forte proportion d'acides oléiques et linoléiques dans monP3084123_copy mélange de base.

Pour mon shampooing en barre, j'ai donc utilisé de la bière brune dans mon mélange de soude, qui procure un effet lustré et démêlant, puis des huiles d'olive, de ricin (20%), de coco, de palmiste, d'amande douce et de jojoba. À la trace, j'ai ajouté de l'huile de germe de blé (pour un effet antioxydant) et d'avocat (pour nourrir le cheveu), de la poudre de benjoin (pour conserver l'odeur) et des huiles essentielles de Litsea cubeba (mmm, quelle odeur - excellent pour cheveux gras), patchouli, orange et romarin.

J'ai également refais mon super savon au beurre de citrouille, et combien de l'adore ! J'ai utilisé la technique de réduction d'eau qui non seulement diminue le temps de séchage mais donne également un grain plus fin et une texture plus dense au savon.

Bonne journée !

ZenBiloba

Pour la liste complète des produits présentés sur ce site, cliquez ici. Je vous demande de respecter tous les efforts que je mets à écrire ces textes. Ainsi, si vous désirez utiliser l’information contenue ici ou y référer, veuillez mettre un lien direct à celui-ci et assurez-vous d’indiquer très clairement la source. Il est néamoins interdit d'utiliser mes photos sans autorisation.