Le boulot m'apporte beaucoup de stress de ces temps-ci. En travaillant la dernière année à partir de chez moi, j'avais pu abaisser ce niveau de stress et ainsi faire disparaître plusieurs des symptômes ou conséquences fâcheuses du stress.

J'ai donc décidé de faire une revue des déclencheurs et de mettre en place une stratégie anti-stress qui m'aiderait à passer au-travers des moments plus difficiles. À ce jour, je suis très satisfaite des résultats.

Lorsque notre corps est soumis à un stress trop important, il commence par tirer la sonnette d’alarme. Certains signes ne trompent pas :

  • Fatigue, surtout dès le réveil, qui n’est pas réparée par le sommeil ;
  • Troubles du sommeil ;
  • Anxiété ;
  • Irritabilité ;
  • Nervosité ;
  • Rhumatismes : douleurs articulaires, périarthrite, arthrose ;
  • Les contractions musculaires, notamment les courbatures du cou ou du dos et les crampes ;
  • Troubles sexuels avec une baisse de la libido ; 
  • Pertes de mémoire : oubli, erreur. 

Pour moi, il s'agit de migraines (surtout lors de hausses de pression, lorsque ça fait tchou-tchouu là tsé), de troubles du sommeil et de maux de dos. J'avais pris certaines mauvaises habitudes de vie, comme par exemple ne prendre aucune pause, prendre mon déjeuner (et mon petit déjeuner d'ailleurs aussi) devant l'ordi au bureau en continuant de travailler, beaucoup de voyagement le matin et le soir, me coucher tard malgré la nécessité de me réveiller à 5h30 pour partir à temps au boulot, etc.

Vers la fin, j'étais crevée mentalement et physiquement. Travailler de chez moi a été mon plus grand salut. Depuis mon retour, je me suis donc fixée des objectifs auxquels je ne déroge pas :

  • Je fais du covoiturage avec des collègues de travail fort sympathiques, nous avons donc amplement le temps de bavarder d'une panoplie de sujets moins sérieux, ce qui baisse les tensions de la journée, surtout lors du retour à la maison.
  • Chaque midi, je sors 30 à 45 minutes pour marcher (j'ai mon petit circuit dans le Vieux port - d'ailleurs, si vous voulez vous joindre à moi pour bavarder petits produits, ne vous gênez pas ! ).
  • Depuis l'arrivée du beau temps, je vais manger sur la pelouse face au fleuve, au soleil. Fort agréable. Parlant bouffe, les migraineuses savent assurément comment les habitudes alimentaires peuvent également être un facteur déclencheur. Donc, plutôt que d'acheter mon lunch et m'empiffrer de viandes froides, gras trans, fritures, etc., j'apporte la bonne petite bouffe de la maison. Mon corps et ma tête me disent merci de maintenir la même diète alimentaire. Mon portefeuille aussi me dit merci...
  • Si j'ai eu une journée éprouvante (souvent de ces temps-ci), le soir après le dîner, je pars en vélo avec Coco dans le Chariot à l'arrière (il apprécie la balade). J'évacue ainsi le stress dans l'activité physique, ne serait-ce que pour 30 minutes. C'est totalement bénéfique.
  • Je me couche plus tôt. Encore là, pour les migraineuses, le maintien d'une routine de sommeil est également importante pour assurer un rythme équilibré et recharger les piles. Je m'assure d'avoir au minimum 7 heures et demi de sommeil.
  • J'utilise l'aromathérapie, les plantes médicinales et je prends soin de moi.
  • Idéalement, je ferais quelque chose du genre yoga, Tai Chi, méditation, mais je ne suis pas encore rendue là et le temps me manque. Je préfère pour l'instant utiliser mes maigres temps libres à l'exercice plus soutenu comme la marche et le vélo.
  • La fin de semaine, nous sortons souvent en famille et à l'occasion nous faisons une activité de couple plus extrême : kayak de rivière (c'est le bon temps !), canot, randonnée, etc. Ça change les idées, le ti-hamster dans ma tête roule pour des raisons différentes ("comment passer ce R3" plutôt que "comment vais-je aborder cette problématique" - génial).
  • Etc.

Côté aromathérapie

Les bains sont un excellent moyen d'une part de relaxer, mais aussi d'intégrer les huiles essentielles et d'aller chercher les propriétés anti-stress de certaines plantes. Nerys Purchon, dans La Bible de l'aromathérapie, présente un tableau fort intéressant des huiles essentielles à utiliser selon le type de stress :

Type de stress Huiles essentielles
Agitation Marjolaine & ylang-ylang
Anxiété Bergamote, camomille, encens, géranium, lavande, mandarine, marjolaine, santal et sauge sclarée
Apathie Citron, jasmin, lavande, pamplemousse et romarin
Calme Bergamote, cèdre, encens, jasmin. lavande, mandarine, marjolaine, santal, sauge sclarée, ylang-ylang
Chagrin Cyprès, marjolaine et santal
Choc Lavande et menthe poivrée
Colère Bergamote, camomille, cyprès, menthe poivrée et ylang-ylang
Crises de panique Sauge sclarée et ylang-ylang
Culpabilité Camomille, sauge sclarée et santal
Dépression Bergamote, camomille et orange
Ennui Citron, menthe poivrée et romarin
Épuisement Citron, jasmin, lavande, pamplemousse et santal
Épuisement nerveux Lavande, pamplemousse, romarin, ylang-ylang
État maniaco-dépressif Géranium, lavande et pamplemousse
Évanouissement & syncope Lavande, marjolaine et menthe poivrée
Excitabilité Cèdre, camomille, lavande, mandarine, marjolaine et ylang-ylang
Fatigue mentale Basilic, citron et pamplemousse
Frigidité Sauge sclarée et ylang-ylang
Frustration Bergamote et lavande
Hystérie Menthe poivrée et sauge sclarée
Insomnie Cèdre, camomille, lavande, mandarine, marjolaine et santal
Irritabilité Cyprès
Langueur Géranium, jasmin et lavande
Méditation Cèdre, encens, santal
Migraine Lavande, marjolaine, pamplemousse
Nervosité Bergamote, encens, géranium et lavande
Paranoïa Sauge sclarée
Pensées négatives Orange et menthe poivrée
Perte d'intérêt dans la vie Orange, romarin et ylang-ylang
Phobie Encens et santal
Saute d'humeur Lavande, géranium, jasmin
Sexualité (manque de confiance) Jasmin, sauge sclarée, santal et ylang-ylang
Stress avant examen ou entrevue Bergamote, citron, lavande, pamplemousse et romarin
Stress émotionnel Ylang-ylang
Stress mental Cèdre, camomille et romarin
Stress préopératoire Lavande, camomille, sauge sclarée et ylang-ylang
Stress postopératoire Lavande, mandarine, menthe poivrée et pamplemousse
Traumatisme Lavande et marjolaine
Vertige Lavande et menthe poivrée

Huile de base contre le stress de Nerys Purchon

  • 3 c. à soupe d'huile d'amande douce
  • 50 gouttes d'huiles essentielles à choisir dans le tableau ci-haut.

Mélanger les ingrédients dans un petit flacon et mélanger vigoureusement. Laisser reposer 4 jours avant l'utilisation afin que les substances amplifient leur effets par synergie.

Baume_aroma_copyPour ma part, en fouinant sur le net à la recherche d'une inspiration pour un traitement anti-stress aroma, je suis tombée sur les baumes pour tempes de Lush. Quelle idée géniale ! Je m'en suis donc inspirée pour en faire mon propre baume aroma anti-stress, sans les ingrédients kk-beurk que Lush semblent intégrer de plus en plus à leurs produits, bien malheureusement.

Baume aromathérapeutique Stress mental

  • Huile de pépins de raisins : support des HE, se doit donc d'être absorbée rapidement et légère
  • Cire de soya : là réside à mon sens la subtilité des baumes aroma. La cire d'abeille a un point de fusion tellement élevé, que pour y ajouter les HE en phase liquide, la température est trop élevée et la plupart des HE sont évaporées. Quel gaspillage ! Le point de fusion de la cire de soya est beaucoup moins élevé, ce qui permet d'y ajouter les HE en phase liquide et donc de les répartir uniformément au travers du baume. Il faut par contre en ajouter beaucoup, presque autant que l'huile.
  • Beurre de karité : pour ajouter un effet crémeux au baume et pour son effet nourrissant.
  • Huiles essentielles : j'ai choisi pour ce baume d'y mettre des HE de romarin, ylang-ylang et camomille romaine. Un mixte donc de stress émotionnel et mental selon Purchon ! ;-)

Ce baume a un aspect vraiment crémeux et fluide (se liquéfie facilement à haute chaleur bref). C'était voulu, afin de pouvoir en appliquer une quantité généreuse. J'en applique environ 2 fois par jour, en début de matinée et d'après-midi. Mettez-en sur les points oz vous sentez votre pouls, sur l'intérieur des poignets, les tempes, la nuque, l'intérieur des coudes, etc.

Pour guérir mes migraines de stress, je vous ai déjà parlé d'une huile que je m'étais concoctée à cet effet. Cette fois-ci, j'ai simplifié la synergie d'HE et MY GOD, quelle efficacité ! SANS BLAGUE ! Quelques minutes après application sur les points sensibles (vous savez, quand la migraine commence, comment on sent le pouls battre à certains endroits sur le crâne), je sens l'effet de vasoconstriction et la migraine s'estompe comme par magie (je fais des migraines de changements pression, alors souvent dues à une vasodilatation de mes veines et artères).

Huile magique pour tuer la migraine

  • Huile légère de support (j'aime bien chanvre, jojoba, pépins de raisins pour le visage)
  • Huiles essentielles de menthe poivrée et de lavande
  • Pour la vasoconstriction, mieux vaut utiliser l'HE de marjolaine

N'oubliez pas les précautions d'emploi avec les huiles essentielles.

Côté Phytothérapie

Je vous ai déjà donné une recette ou deux de tisanes et teintures relaxantes. Je termine ma soirée et je début mon après-midi toujours avec un petit mélange relaxant que j'adore :

Tisane On se calme

  • Camomille allemande
  • Pétales de rose
  • Fleurs de lavande
  • Feuilles de tilleul
  • Feuilles de verveine (miiiiioummm j'adore le petit goût citronné)
  • Mélisse

Autres sites intéressants sur le stress :

Bon, je complèterai peut-être plus tard, pour le moment il me faut absolument aller profiter un brin de ce magnifique après-midi ensoleillé mais un tantinet frisquet...

Bon samedi !

ZenBiloba

Pour la liste complète des produits présentés sur ce site, cliquez ici. Je vous demande de respecter tous les efforts que je mets à écrire ces textes. Ainsi, si vous désirez utiliser l’information contenue ici ou y référer, veuillez mettre un lien direct à celui-ci et assurez-vous d’indiquer très clairement la source. Il est néamoins interdit d'utiliser mes photos sans autorisation.