Voilà un échange intéressant avec une lectrice qui m'a posée une question. Je crois que l'information pourrait en intéresser plusieurs.

QUESTION DE S.

Date: Wed, 19 Dec 2007 23:42:49 -0500
Subject: Ph du savon
From: S.


Bonjour,

Je viens de tomber sur votre site et je le dévore littéralement. J'ai commencé à faire des savons l'an dernier, avec du Na0h et toutes sortes de gras et d'huile, et je m'amuse beaucoup. Votre site est inspirant et instructif. Il est aussi bien rédigé.

Mes résultats «savonniers» sont bons, mais une chose m'inquiète: le ph. Je ne réussis pas à faire des savons ayant un ph de moins de 9, même quand ils ont des mois de cure.

J'utilise le calculateur The Sage. Or, j'ai lu sur votre site que le calculateur The sage, qui donne une quantité maximale et minimale d'eau, devrait être interprété avec précaution. Pour ma part, j'ai toujours opté pour la quantité d'eau moyenne. Serait-ce la raison pour laquelle mes savons sont alcalins? Ma soude est-elle trop concentrée?

En attendant une réponse,

S.

MA RÉPONSE :

Bonjour,

Je ne crois pas que SAGE induise en erreur sur les quantités de NaOH. Par contre sur les quantités d'eau, oui. Or l'eau ne sert qu'à distribuer les ions issus de la réaction avec le NaOH. C'est seulement qu'il faut être plus prudents, rapides, etc. quant on utilise la technique de réduction d'eau.

Pour le pH de votre savon, quel est le pourcentage de surgras que vous utilisez ? Je vous recommanderais de prévoir toujours au moins 8 % pour un savon bien doux et réduire les risques de surplus de NaOH.

Par ailleurs, il est tout à fait normal à mon avis d'avoir un pH élevé (autour de 9 étant la moyenne) pour un savon artisanal. L'inconvénient d'un pH si élevé est de déstabiliser le pH de la peau, tout comme le fait d'enlever le film lypophidique de la peau. Mais c'est à mon avis 100 fois moins pire que le pouvoir asséchant des produits chimiques contenus dans les savons du commerce... De toute façon, vous vous assurerez, j'en suis certaine, d'ajouter des additifs naturels hydratants et en plus, votre savon comprendra toujours ce précieux glycérol (glycérine) au pouvoir bénéfique hydratant.

Contrairement à ce que j'ai lu sur certains sites qui font la promotion de leurs produits, ce n'est pas le pH qui enlève le film protecteur de la peau mais bien les molécules de savon elles-même (tensioactifs) avec leur pouvoir attractif pour les molécules de graisses. Le pH alcalin pourrait effectivement irriter potentiellement la peau fragile mais je maintiens mon avis du paragraphe précédent.

En terminant, Les savons ne sont pas aussi acides que la peau dont le pH est proche de 5-6. Ce sont des bases (pH entre 9 et 10) ; on dit qu’ils sont alcalins. Mis au contact de l’eau et de la peau, ils modifient le pH cutané. Heureusement la peau normale est capable de revenir à son état normal en une demi-heure à deux heures environ. Mais chez certains sujets à peau fragile et sèche, ces savonnages répétés vont provoquer un desséchement et des irritations. C’est le cas du visage et des mains dont la peau est particulièrement irritable. L’utilisation d’un savon est alors déconseillée.

Mais puisque vos savons sont assurément, encore une fois, plein de belle glycérine et d'additifs hydratants (en plus d'être surgras avec des huiles de qualité - en tout cas, c'est le cas des miens !), le pH ne devient plus à mon avis une si grande priorité.

Autres écrits intéressants à ce sujet :

ZenBiloba

Pour la liste complète des produits présentés sur ce site, cliquez ici. Je vous demande de respecter tous les efforts que je mets à écrire ces textes. Ainsi, si vous désirez utiliser l’information contenue ici ou y référer, veuillez mettre un lien direct à celui-ci et assurez-vous d’indiquer très clairement la source. Il est néamoins interdit d'utiliser mes photos sans autorisation.